La pratique des paumes ou palming – 2 –

Voici aujourd’hui le 2ème volet de la pratique de base qu’est le palming, créée par le Dr BATES.

Pour lire la 1ère partie, c’est ICI

 

Partie n° 2


Qu’est-ce que je dois ressentir ?

Vous devez éprouver une sensation de détente totale et de bien-être sur les yeux et même sur tout le corps.

 

Des conseils supplémentaires

Pour  vous aider à voir du noir, regardez un objet noir près de vous. Regardez-le bien. Pratiquez alors à nouveau le jeu des paumes en vous souvenant du noir de l’objet.

 

Je n’y arrive toujours pas. Aidez-moi ?

Pas de panique d’abord. Toute perturbation de votre esprit ou de votre corps (fatigue, faim, colère, souci ou dépression) rend difficile la perception d’un noir profond.

Si votre esprit ou votre corps est calme et que vous ressentez quand même des difficultés à voir du noir, autrement dit si vous avez l’impression de voir plein de couleurs comme un véritable kaléidoscope, concentrez-vous sur un objet noir.

En général, toutes les sensations visuelles (phosphènes, tâches, etc…) habituelles lors des premières tentatives doivent disparaître.

Si vous n’arrivez pas à voir du noir, cela signifie que vos yeux cherchent absolument à voir. Vous ressentez des tensions. Plus votre vue est mauvaise, plus vous avez des illusions de lumière, dues à une imagination indépendante de votre volonté.

Vous arriverez à percevoir du noir quand votre vue sera excellente, c’est-à-dire lorsque votre esprit sera véritablement au repos. Oubliez vos petits problèmes existentiels.

 

DÉTENDEZ-VOUS ET LÂCHEZ-PRISE ….

DÉTENDEZ-VOUS ET LÂCHEZ-PRISE ….

LÂCHEZ-PRISE  ….   LÂCHEZ-PRISE

 

Tant que des couleurs sont perçues (noir, bleu, jaune, rouge, gris, blanc), une détente complète n’est pas obtenue ; il est bon alors d’effectuer au cours de la séance quelques exercices ombre-lumière.

 

Autre solution : pensez ou imaginez des souvenirs agréables, de préférence en lien avec la nature, et qui sont en mouvement (exemples : une promenade dans un beau paysage au soleil avec des oiseaux dans le ciel, le doux ressac de la mer, une belle forêt avec des arbres agités par la brise, des personnes aimées en vacances, etc …) sans pour autant faire d’efforts pour vous rappeler tous les petits détails.

 

Torrent de Mairola près de Puget-Théniers (Alpes-Maritimes)

Crédit Photo : Olivier B.

 

Pourquoi des souvenirs qui « bougent » ? Parce que les images statiques comme des paysages immobiles fixeraient l’œil et créeraient ainsi des tensions.

Il n’y a pas de règles. Certains y arrivent dès la 1ère fois, d’autres à la 2ème tentative ou plus. Ce qui compte avant tout, c’est que vous y croyez le plus possible. C’est votre attitude et votre ouverture par rapport à cet exercice qui conditionne votre réussite. Nous aurons l’occasion d’en reparler une autre fois.

 

Y a-t-il des variantes ?

Oui, les jeux ou exercices pour les yeux sont infinis. Vous pouvez même les inventer ! N’hésitez surtout pas.

Ici, certains préfèrent pratiquer les paumes en se concentrant uniquement sur la respiration. L’avantage de cette variante est que vous ne cherchez donc plus absolument à voir du noir, ce qui vous permet d’éviter de créer des tensions dans les yeux.

 

Une fois que vous avez correctement posé vos mains, comme indiqué tout à l’heure, vous vous mettez à observer votre respiration, l’air qui rentre dans vos narines puis l’air qui en ressort. Restez bien concentré sur votre respiration pour que la détente recherchée soit maximale. La concentration sur la respiration permet de laisser passer plus aisément les éventuelles pensées qui viendraient à vous.

 

D’autres feront également leur palming en écoutant une musique relaxante.

 

Quelle manière de pratiquer le palming a le plus marché pour vous ?

Voir du noir ? Penser à un souvenir agréable ? Respirer ? Autre(s) solution(s) ?


Demain, nous verrons la 3ème et dernière partie relative au palming.

 

Pour lire la 1ère partie, c’est ICI


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

9 thoughts on “La pratique des paumes ou palming – 2 –

  1. Bonsoir Olivier

    Je pratique le palming depuis environ 3 mois (10 minutes matin et soir) et j’obtiens bel et bien un effet relaxant. Je compte continuer mais je voudrais vous poser une question quant à l’amélioration de la vue par le palming.

    Quand j’ouvre les yeux, j’observe une amélioration de ma vue mais la vision claire et nette que j’obtiens ne dure pas. Il suffit d’un simple clignement des yeux pour que je rebascule dans le flou (myopie -4). Donc, la vue claire et nette ne dure que deux ou trois secondes, et ce, depuis 3 mois.

    Je voudrais savoir comment s’opère l’amélioration de la vue en général. Est-ce que la vision claire et nette que j’obtiens après le palming est un bon signe ? Pourquoi est-ce que cela ne dure pas plus longtemps après 3 mois de palming régulier et relaxant ? Dois-je me réjouir de ces brèves visions de clarté ? Est-ce qu’elles devraient avec le temps durer de plus en plus longtemps ? Ou est-ce qu’une vison claire et nette peut revenir d’un coup, comme ça, du jour au lendemain ?

    Je n’ai pas l’intention d’abandonner mais j’aimerais savoir ce que je peux espérer ou non dans les mois à venir…

    Merci d’avance et bravo pour votre site qui lui est très clair ! ^_^

    Julie

    1. Bonjour Julie,

      Le palming est une des activités visuelles de la méthode Bates.
      Les résultats que vous obtenez sont intéressants, mais pour une amélioration générale de votre vue, il convient d’associer au palming d’autres activités comme par exemple le sunning.

      Pour obtenir des conseils personnalisés, adaptés à votre cas, je vous invite à solliciter un coaching.

      Bien à vous.

      Olivier

  2. Serge Villaverde

    Bonjour, j’ai écumé des sites sur le palming, pratiquement aucun ne site l’origine de cette technique: Méthode Bates. J’ai connu madame Neveu qui donnait des cours particuliers sur cette méthode. Elle habitait, si mes souvenirs sont bons, place St Sulpice. Je l’ai connue par une amie, Marie Françoise Le Foll, relation de cette dame et elle même professeur de la méthode Alexander.
    Ce fut un sacré bienfait pour mes yeux.
    Madame Neveu avait été en relation directe avec l’auteur de cette méthode, elle l’avait bien connu.

    Cordialement sv

  3. Bonjour,
    j’ai appris le palming en formation sur la gestion de la mémoire.
    Je suis très intéressée par cette méthode.
    Je suis très myope (inopérable)
    J’arrive facilemnt à me détendre et à penser à rien à me concentration sur ma respiration.
    Est ce que je peux faire le palming avec mes lentilles ?
    Marion

    1. Bonjour Marion,

      Le palming comme toutes les activités visuelles issues de la méthode Bates se pratique bien entendu sans correction.
      Donc, pas de lentilles.

      Olivier

  4. Bonjour,

    A quelle fréquence faut il pratiquée le palming ?
    Et le palming sert il à faire travaillé l’oeil ou à le détendre ?
    Merci d’avance j’adore ce blog.

    1. Bonjour,

      Le palming est à pratiquer autant de temps que vous en ressentez le besoin.
      C’est un repos pour les yeux et pour le mental ; il s’agit donc d’une détente.

      Cordialement.

      Olivier

  5. Bonjour J’essaie de reprendre – cette fois-correctement des séances de palming .j’avais lu quelque part que lors d’une séance de palming il convenait d’imaginer une parcours une route, une rue que l’on connait bien et imaginer que l’on suit l’itinéraire comme si on était à pied à vélo ou en voiture. Est-ce une bonne solution ? Merci de me répondre (je vais reprendre la lecture des commentaires qui sont intéressants).

    1. Bonjour,

      Oui Raynaud, c’est une solution intéressante, à partir du moment où vous êtes dans la détente et en situation de mouvement en imagination.

      Olivier

Merci pour vos commentaires constructifs