L’ancrage, un bienfait pour les yeux

Rose rouge Grasse

Au cours des coachings que je donne soit sur Antibes (Alpes-Maritimes), soit sur Skype,

j’ai remarqué que bien souvent les personnes rencontrant des problèmes de vue ne sont pas suffisamment ancrées.

C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui un article sur le sujet de l’ancrage.

Pourquoi de temps à autre est-il nécessaire de faire un ancrage, c’est-à-dire de prendre le temps de se poser les pieds sur terre, dans l’ici et maintenant ?

Car nous ne sommes pas présents dans les activités que nous menons.

Exemples :

Vous êtes dans votre voiture ou dans les transports en commun en train de revenir du travail, et vous pensez à ce que vous allez préparer à dîner ce soir.

Inversement, vous préparez le dîner et vous vous rappelez les dossiers laissés au travail.

Vous êtes sur un dossier important et urgent au travail, et vos pensées vont vers  vos enfants qui sont à l’école.

Vous êtes en week-end et vous pensez déjà à comment va se passer votre retour au travail lundi.

Vous reconnaissez-vous dans ces différents exemples ?

Combien de temps cela vous arrive-t-il dans la journée d’être ailleurs, la tête dans la lune ?

Faites-vous partie de ces personnes, accrochées à leur téléphone portable, leur smartphone, à chaque instant ?


Vous êtes par exemple en train de discuter avec des amis, et un petit bip retentit, et vous voilà en train de consulter plus ou moins discrètement votre téléphone, votre messagerie…

Vous perdez ainsi le fil de ce que vous étiez en train de faire. Votre attention et votre conscience ne sont plus ici et maintenant.

Tous ces exemples traduisent un état dans lequel vous êtes absent, ailleurs, « la tête dans les nuages », au lieu de porter toute votre attention à ce que vous êtes en train de faire maintenant.

Un autre exemple, illustrant parfaitement cette absence du réel, c’est le temps que vous passez chaque jour ou presque à surfer sur Internet.

Il y a de fortes présomptions que vous soyez un peu trop souvent dans le virtuel et donc peu présent à ce qui se passe autour de vous, dans votre environnement proche.

Or le gage de la réussite ou du bon déroulement d’une activité ou d’une bonne discussion entre amis, c’est la présence permanente, ici et maintenant.

Vous me direz, mais non Olivier, quand je suis en train de faire du tennis ou de la cuisine ou toute autre activité et qu’il m’arrive de penser à autre chose, ce n’est pas pour autant que je ne joue pas bien au tennis ou que je ne fais pas de la bonne cuisine ou que je ne pratique pas avec succès telle ou telle activité.

Oui, je suis d’accord avec vous, c’est bien. Mais,  même si cela peut vous paraître subtil,  je vous garantis que vous jouerez mieux au tennis ou que votre cuisine sera d’autant plus savoureuse ou que votre activité sera une réussite totale, si vous êtes pleinement dans l’instant présent.

  • Pour avoir une bonne vue, c’est le même principe : plus vous êtes dans le présent, plus vous avez des chances de bien voir ce que vous êtes en train de regarder.

Quel rapport avec la vue ?

Une personne myope, rappelez-vous, a tendance à vivre dans la peur de ce qui pourrait arriver. Elle n’est donc pas dans le présent.

De même, une personne presbyte ou hypermétrope, pourra souvent ressentir de la colère ou de la culpabilité, ce qui la place dans le passé et non dans le présent.

Dans le présent, ni la peur, ni la colère, ni la culpabilité n’existent.

Quand vous serez davantage présent à ce que vous faites, vous aurez une énergie plus forte, plus belle,  entièrement tournée ou à plus de 100% si vous préférez, vers le plus beau succès possible. Vous apprécierez davantage la vie et vous constaterez que votre vue est meilleure.

Toute activité que vous ferez (sport, cuisine, musique…), n’aura jamais été aussi bien réalisée.

Comment faire pour être le plus possible dans un tel état de présence et favoriser ainsi une bonne vue ?

  • Pour s’ancrer facilement chez soi, commencez à vous mettre en position assise le dos bien droit, les pieds bien à plat au sol.

Crédit Photo : Olivier BOUIX

 

Dirigez tout d’abord votre attention sur le corps, des pieds à la tête ou inversement de la tête aux pieds.

Puis sur votre respiration : comment est-elle ? Observez-la sans jugement. Sentez les mouvements de l’inspiration, de l’expiration et  soyez conscients des intervalles situés entre d’une part l’inspiration et l’expiration, et d’autre part entre l’expiration et la nouvelle inspiration.

L’ancrage peut se pratiquer également en tendant l’oreille, les yeux fermés, sur votre environnement sonore : quels bruits ou sons entendez-vous ? Les bruits de la Nature (oiseaux, vent, feuilles sur les arbres…), des personnes, des voitures, des avions…

Vous pouvez aussi porter votre conscience sur les odeurs présentes autour de vous, sans jugement.

 

  • Si vous préférez être en mouvement plutôt qu’en position assise pour vous ancrer, écoutez alors votre musique préférée et dansez, bougez chez vous en suivant les rythmes des sons des instruments et ou des voix qui l’accompagnent.

 

 

Un dernier conseil : l’ancrage pourra être facilité en portant sur vous un vêtement de couleur rouge.

La couleur rouge, associée au chakra racine, favorise en effet plus ou moins consciemment, l’ancrage sur la Terre.

 

 

Crédits Photo : Olivier BOUIX

 

 

Pratiquez le plus souvent possible cet ancrage.

Quelques secondes mêmes suffisent parfois à vous reconnecter aux énergies de la Terre.

 

Faites-nous part, si vous le souhaitez, dans les commentaires qui suivent, des changements que vous constatez notamment par rapport à votre vue.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 thoughts on “L’ancrage, un bienfait pour les yeux

  1. Merci Olivier, avec ton article j’ai appris beaucoup de choses. Ta proposition d’exercice d’ancrage est excellente. Je me suis appliquée à la faire et je me suis sentie vraiment très bien après. J’aurais presque voulu que cela dure plus longtemps. Tu devrais en faire un podcast. J’adore le rouge. Mes canapés sont rouges et j’adore les regarder. Le rouge me rassure et m’apaise.
    Merci encore et à très bientôt.

  2. Salut,
    j`ai une question plutôt hors sujet par rapport à l’articie, mais c’etait pour savoir si du coup c’etait bien au final de porter ses lunettes? (je porte des lunettes depuis 9mois mais je n`ai constater aucunes améliorations)
    Merci beaucoup de ta réponse!

    1. Bonjour,

      Je prépare un e-book bientôt disponible sur le sujet.
      Je pense que le titre du blog te donne déjà la réponse à ta question.
      Et d’autre part, ton constat confirme cette réalité.

      Cordialement.

      Olivier

Merci pour vos commentaires constructifs